• Texte argumentatif n°1 : La peine de mort.


    Musique d'accompagnement :



    La peine de mort.

          Le 21 Septembre 2011, Troy DAVIS que l'on accusait du meurtre d'un policier, de vol à main armée et de coups et blessures meurt éxécuté, alors même que sept des neufs témoins de l'affaire retiraient leurs dépostions. Suite à cette éxecution on remarqua un grand nombre de manifestation contre la peine de mort à travers le monde. Alors aujourd'hui plus que jamais une question essentielle se pose : "Faut-il abolir la peine de mort à travers le monde?"                                                    Bien que la peine de mort puisse dans certain cas s'avérer justifiée, losque l'on est sûr à 100% de la culpabilité de l'accusé, elle ne semble pas "indispensable", puisque certain pays comme la France ou l'Italie s'en passent.

     

    En effet, nous pouvons très bien remplacer la peine de mort par d'autres condamnations moins radicales mais tout aussi dures, comme la prison à perpétuitée, l'exil ou l'asile psychiatrique pour les scizophrènes. Idéé que Monsieur Romano PRODI, ex chef du gouvernement italien, défendit en ces mots : "La peine de mort doit être abolie dans tous les pays. Ainsi l'Italie se doit de privilégier des condamnations plus respectueuses de la vie humaine, comme la prison à perpétuée."

     

    De plus, pour la famille de l'éxécuté(e) regarder son frère, sa mère, son mari... sur une chaise électrique ou allongé(e) sur un matelas pour subir une injection létale, s'avère une terrible épreuve, très traumatisante, dont certaines personnes ne se remettent jamais. Ce qui peut les pousser à vouloir se venger ou même se suicider.      Pour preuve, il y a trois ans, aux Etats-Unis, une femme s'immole avec ses trois enfants après l'éxécution de son mari.

     

    De surcroît, une fois que l'accusé(e) ne se trouve plus en vie, si la police et/ou le tribunal obtiennent de nouveaux éléments le disculpant ou remettant en cause ses actes alors sa mort se résumera en un mot : "erreur". Ainsi Troy DAViS se trouverait sûrement encore en vie si la peine de mort n'existait plus.

     

    Enfin, le choix de laisser la vie ou de la reprendre n'appartient à personne. Il n'appartient ni à un tribunal, ni à un homme parmi tant d'autres. De ce fait, le tribunal qui juge l'éxécuté(e), la personne qui tire sur un levier enclanchant le mécanisme d'une chaise électrique... sont exactement comme l'éxécuté(e) : des Tueurs. Idée que défendit Victor Hugo dans un célèbre discours destiné à l'Assemblé Nationale.

     

    Au final, bien que la peine de mort semble une bonne condamnation, elle s'avère facilement remplaçable par des peines toutes aussi dures mais laissant la vie sauve à l'accusé(e). Lui évitant ainsi de mourir par "erreur" si l'on découvre de nouvelles preuves l'innocentant. Car malheuresement tant que la peine de mort existera des innocents mourront à la place des vrais tueurs. Et surtout car la vie est notre bien le plus précieux et personne ne peut choisir de l'enlever.


  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Octobre 2012 à 13:52

    Tu écris bien et tu as une bonne argumentation. :)

    Personnellement, je suis contre la peine de mort.

    Bonne continuation pour tes écrits. ;)

    2
    Mardi 16 Octobre 2012 à 21:37

    Merci Ame-chan, personnellement je trouve ce texte un peu bancal par endroit, mais bon, en même temps, maintenant que je suis au lycée, j'ai tendance à remettre en question tous mes écrits x'D

    3
    Mercredi 17 Octobre 2012 à 16:37

    De rien :)

     

    4
    Mercredi 15 Janvier à 14:38
    merci
    5
    meriem
    Lundi 26 Mai à 15:50
    merci 5oyatu as une bonne facon d ecriture
    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :